D'après une étude comparative réalisée par l'entreprise, la SNCB coûte plus et rapporte moins que ses voisines européennes. Le CEO Jo Cornu souhaite une révision du contrat de gestion en conséquence.