Pour éviter les licenciements collectifs ou pour limiter le chômage temporaire lié à la crise du Coronavirus, pourquoi ne pas opter pour le partage de travailleurs ? Il existe près d'une dizaine de solutions juridiques pour travailler provisoirement dans une autre entreprise.