Dans un contexte d'élections présidentielles aux Etats-Unis, ING prévoit une trève dans la guerre commerciale avec la Chine. Elle s'attend aussi à ce que les banques centrales maintiennent des taux bas. De quoi éviter une récession, estime la banque qui se montre cependant moins optimiste que d'autres au sujet de 2020.