680 millions d'euros, c'est le montant record que l'État belge devrait percevoir en 2023 grâce à la taxe nucléaire.