La Chambre a adopté jeudi le projet de loi visant à taxer les comptes-titres. La taxation de 0,15% des comptes-titres au-delà de 500.000 euros visera les bons de caisse, les fonds d'investissement, toutes les obligations, les warrants, les actions cotées en Bourse ou non.