Ankara et Doha ont signé un accord d'échanges de devises afin de faciliter le commerce entre les deux pays, au moment où la devise turque est fortement affaiblie par une crise diplomatique entre la Turquie et les Etats-Unis.