Un verre à la main, Oleksandre Kovatch regarde le vin qu'il a produit et prédit un bel avenir: la perte de la péninsule viticole de Crimée et le marasme économique ont paradoxalement donné un coup de pouce aux vignerons ukrainiens.