Ces camions vibrateurs ont commencé leur prospection. Le service de géologie de Belgique a décidé de fouiller le sous-sol wallon à la recherche de gisements géothermiques. Ces plaques vibrantes génèrent des ondes qui se propagent jusqu'à 6.000 mètres de profondeur pour détecter des réservoirs d'eau chaude. De l'eau chaude qui pourrait alimenter des systèmes de chauffage.