Si la pandémie a eu un effet positif, c'est d'encourager les gens à s'interroger davantage sur le contenu de leur assiette. Et de sa provenance... Et d'accélérer les projets visant à renforcer notre souveraineté alimentaire. La Wallonie elle, alloue 12 millions d'euros pour favoriser les circuits courts. Du producteur à l'assiette