Ils sont plus de 50 mille. Des Wallons qui décident d'aller travailler dans des entreprises flamandes. Une tendance qui s'affirme grâce à une collaboration entre le VDAB et le Forem. Si le flux fonctionne dans les deux sens, les travailleurs Wallons sont beaucoup plus nombreux.