Alors que les négociations avec Volkswagen patinent, la Wallonie aurait l'intention de se porter partie civile contre le constructeur automobile allemand dans le cadre du dieselgate. La Région estime son préjudice entre 20 et 30 millions d'euros.