La zone euro se dirige tout droit vers la déflation après la baisse des prix observée en décembre pour la première fois depuis cinq ans, mettant plus que jamais la Banque centrale européenne sous pression pour qu'elle injecte massivement des liquidités dans le système financier.