Au premier trimestre, le PIB de la zone euro a une nouvelle fois baissé. Plus inquiétant, même les pays d'Europe centrale et orientale semblent touchés.