Lors de son grand oral devant le parlement européen, la présidente de la BCE s'est dite prête à revoir la stratégie de l'institution. Une stratégie remise en cause en raison des difficultés à maintenir l'inflation dans les clous. Pour autant, Christine Lagarde avertit qu'un tel processus prendra du temps.