La spin-off de la VUB a donc levé un montant record. L'argent servira au développement de son traitement original contre la cancer du sein et de l'estomac.