Au Brésil, une usine de pointe de production d'éthanol dit de deuxième génération utilise les restes de la plantes de canne à sucre pour augmenter considérablement la production sans augmenter les surfaces agricoles grâce à une toute nouvelle méthode. Encore à l'échelle expérimentale, cette production s'annonce prometteuse pour remplacer les énergies fossiles épuisables.