Les agriculteurs de la région anglaise du Kent sont inquiets : leurs ouvriers agricoles, étrangers pour la plupart, pourraient être amenés à quitter le pays après le Brexit. Le "jardin de l'Angleterre" avait pourtant voté pour sortir de l'Union européenne.