Cette accord de partenariat intervient alors que le gouvernement de Donald Trump durcit l'application de l'embargo américain sur Cuba.