La bourse de Milan a connu une séance difficile au lendemain de l'annonce par le gouvernement italien de son budget pour les trois prochaines années. Un budget en déficit de 2,4%, soit trois fois plus que ce que prévoyait l'exécutif précédent.