A la sortie d'un poussif ascenseur en bois et au bout d'un couloir sombre s'ouvre un dédale de coursives et d'escaliers de fer à ciel ouvert : dans les quartiers historiques de la capitale égyptienne surpeuplée, de véritables petits mondes parallèles se sont formés au sommet des immeubles.