Dans la nuit de lundi à mardi, la banque centrale russe a fait passé son taux directeur de 10,5% à 17% pour contrer la dégringolade du rouble. La monnaie russe a perdu près de 60 % face au dollar en quelques mois. Mais, malgré cette intervention, le rouble chute à nouveau et la population est plus inquiète que jamais.