271.000 emplois ont été créés le mois dernier aux Etats-Unis. C'est 100.000 de plus que ce qui était attendu par les économistes. Le taux de chômage en profite, tombant à 5 %, soit 1 dixième de point de moins que le mois précédent. Du coup, toutes les conditions sont réunies pour que l'on voit enfin la banque fédérale américaine rehausser ses taux d'intérêt, une hausse attendue depuis longtemps.