Pour la première fois, le congrès américain a demandé des comptes à des dirigeants de grands compagnies pétrolières sur le rôle de leur industrie dans le changement climatique.