Le poids des dépenses sociales toujours plus important. Selon le Comité d'étude du vieillissement, qui a présenté son rapport annuel ce jeudi, ces dépenses devraient passer de près de 26% du PIB en 2012 à plus de 31% en 2060. Une augmentation de 5,4%, c'est toutefois un peu moins que l'année dernière.