Le cyclo-pousse a été introduit par les colonisateurs français au Cambodge dans les années 1930. Mais après avoir été l'un des principaux moyens de transport dans la capitale Phnom Penh, ils sont aujourd'hui en voie de disparition.