Les véhicules diesel d'occasion ne se vendent plus chez nous. Aujourd'hui, près d'une annonce sur trois n'a toujours pas trouvé preneur quatre mois après sa mise en ligne. D'après Gocar Data, à l'origine de l'étude, ça représente plus de 805 millions d'euros d'invendus.