Juillet 2015, un scandale de pédophilie inédit éclate au Pendjab pakistanais. Six mois plus tard, un procès est attendu, mais au Pakistan le code pénal ne reconnait pas les abus sexuels sur enfants.