La banque centrale des Etats-Unis (Fed) américaine a de nouveau reversé au Trésor américain un dividende record du fait des revenus massifs qu'elle a tiré des achats d'actifs dans le cadre de sa politique monétaire ultra-accommodante en 2015.