Ils s'époumonent dans un gymnase de Sofia mais la fonte n'a jamais semblé aussi lourde à soulever pour les haltérophiles bulgares, laminés par des affaires de dopage à répétition.