Lancé aujourd'hui le fonds belge de relance va réunir jusqu'à 350 millions d'euros. Une partie publique et une partie privée. Pour gérer cette enveloppe, le gouvernement a désigné la société Tikehau, qui injectera elle-même une quinzaine de millions d'euros.