Après une analyse technique et juridique, le gouvernement fédéral décide de faire un prêt à la Région wallonne pour l'aider à reconstruire les zones sinistrées par les innondations.