Christine Lagarde, directrice du FMI, a prévenu ce mardi que la croissance mondiale avait tendance à s'essouffler sous l'effet notamment des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Une manière subtile de prévenir que l'institution pourrait abaisser ses prévisions la semaine prochaine.