La directrice générale du Fonds Monétaire International annonce que le FMI va abaisser ses prévisions de croissance. La guerre en Ukraine fragilise une économie mondiale déjà malmenée par la pandémie, l'inflation et les ruptures d'approvisionnement.