La directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde voit "des nuages plus sombres" à l'horizon de la croissance économique mondiale en raison notamment des tensions entre les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux qui menacent le libre-échange.