L'administration Obama a récemment donné son feu vert pour l'exploitation pétrolière offshore dans l'Arctique. Le groupe Shell est prêt à passer à l'action et prévoit d'envoyer une plateforme de forage cet été. Mais les défenseurs de l'environnement craignent une éventuelle marée noire qui pourrait ravager une région encore sauvage.