A New York, les citadins sont invités à trouver leur nourriture dans les espaces verts de la ville. Chaque semaine, ils arpentent les allées des parcs à la recherche de plantes et baies comestibles. La tendance touche même les plus grands restaurants, dans lesquels il est proposé des centaines de plats saisonniers à base de plantes sauvages.