Derrière les murs de la Fédération des Entreprises de Belgique, c'est la déception et l'incompréhension. Les syndicats refusent les mesures proposées par les employeurs. Des mesures de flexibilité censées permettre aux entreprises de continuer à travailler dans l'éventualité où le variant Omicron provoquerait un pic d'absentéisme. Les syndicats estiment qu'il faut d'abord utiliser les solutions déjà disponibles avant de proposer de nouvelles idées.