Face aux craintes de pénuries, le prix du gaz a dépassé ce lundi matin la barre des €345 par MWh. Un nouveau record qui relance bien évidemment le débat sur la dépendance énergétique européenne vis-à-vis de la Russie. Il pose également la question de la relance des centrales nucléaires et des centrales au charbon.