L'action du groupe italien Atlantia, gestionnaire de l'autoroute dont un viaduc s'est effondré mardi à Gênes, buvait la tasse jeudi, tandis que l'ensemble des valeurs boursières du secteur étaient attaquées en Europe.