Le document trace cinq scénarios, aucun ne prévoit de stabilisation des températures. Une hausse minimum de 1,5 degré par rapport par rapport à l'ère pré-indutrielle demandera déjà un grand effort.