Le ministre de la Simplification administrative, Olivier Chastel, a ratifié ce jeudi plusieurs protocoles avec les représentants des organisations interprofessionnelles. Son objectif: que l'e-facture représente 25% des facturations d'ici la fin de la législature.