Le groupe Dexia, la banque résiduelle en cours d'extinction, a terminé l'année 2014 sur une perte nette de 606 millions d'euros. Un montant important, mais inférieur de 44% à celui de l'année précédente. Mais les garanties de l'Etat restent nécessaires.