Plus de 100.000 jambons ibériques sèchent dans les bodegas d'Arturo Sanchez, au sud de Salamanque. Un savoir-faire ancestral, mais qui souffre de la confusion avec la viande de son plus humble cousin, le cochon blanc. Bien décidée à mieux exporter le joyau de sa gastronomie, dont les ventes ont été malmenées par la crise, l'Espagne cherche à clarifier ses appellations.