Le PIB du Japon s'est replié de 0,2% ce troisième trimestre. Un recul qui suit une contraction similaire le trimestre précédent. Malgré les mesures du gouvernement de Shinzo Abe, l'archipel retombe donc en récession.