Des réfugiés participent à un salon de l'emploi à Tokyo alors que le monde de l'entreprise japonais s'intéressent de plus en plus aux étrangers, pour pallier le manque de bras. Le Japon, nation insulaire, s'ouvre très lentement à l'immigration par la force des choses, il a accueilli 20 réfugiés en 2017 sur près de 20.000 dossiers déposés.