Le Japon sort péniblement de la récession. Le PIB s'est redressé au 4e trimestre 2014, grâce à la hausse des exportations et à l'affaiblissement du yen. Mais les résultats sont en-dessous des attentes. La consommation des ménages japonais reste trop faible.