Le manioc, un des aliments de base au Nigeria, est un bon exemple des problèmes auxquels est confronté le premier producteur de pétrole d'Afrique au moment où la chute des cours de l'or noir assèche les caisses de l'Etat en devises étrangères.