Le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique s'inquiète qu'un excès d'aides publiques ne pousse la BCE à augmenter davantage ses taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation. En effet, augmenter les taux permet de faire pression sur la demande, ce qui explique l'augmentation record de 0.75 points en septembre dernier. Mais dans le même temps, les gouvernements mettent en place des aides pour atténuer le coup financier subit par les ménages et les entreprises. Dans une interview pour Bloomberg, Pierre Wunsch souligne un décalage entre les politique budgétaires et monétaires.