Les chiffres ne mentent pas! Sur les 512 employeurs interrogés en juillet dernier, 46% comptent engager dans les 3 prochains mois, 39% n'anticipent pas de changement tandis que 13% à peine envisagent de réduire leurs effectifs. Une activité de recrutement soutenue donc, dans un contexte d'incertitudes économiques et de pénuries de talents