Si les négociations sont toujours en cours ce vendredi, rien n'indique que les Etats-Unis ne mettront pas en vigueur des droits de douane de 5% sur toutes les exportations mexicaines vers les États-Unis dès ce lundi. Une hausse qui pourrait atteindre 25% plus tard cette année, et plonger le Mexique en récession